Tenspeed Heroes in Chicago

Le Manifeste de Tenspeed Héro

Le cyclisme doit se composer de plus que les victoires, les quadriceps de Tom Boonen, les monuments, le Tour de France, etc., etc., etc. Et le matos. Oh le matos! Il doît être une certaine quelque chose à propos des roues crevées, terminer dans la roue du premier, le nouveau guidoline, le vent dans le visage, regarder l’hôtesse du maillot monter dans la voiture et s’éloigner. N’oubliez pas la sourire de Thor, les cheveux de Tyler, les garçons flamands qui s’appellent Dean et Jelle, les tiges de selle coincées, les manuels de réparation Zinn en lambeaux, les blogueurs concis, les commentaires encore plus concises, les frites, les prêteurs, les chaînes cassées, les crevaisons fausses, surfer sur ebay, Campy, Sram, et Shimano.Il doît être quelque chose à propos de la roue libre, les descentes, et les étudiantes flamandes qui portent des bas nylons noirs et des mini-jupes pour aller à l’école par les pavés à vélo, et la grande Marianne Vos qui fait du vélo toute l’année comme Eddy Merckx. Il doît exister quelque chose de plus car ce n’est jamais assez. (Traduit par Heather Héro le 11 juin) (Affiché à l’origine par Luke Héro le 21 mai)